Adolescences méditerranéennes

Adolescences méditerranéennes (2)

Il convegno Adolescences méditerranéennes si svolgerà a Bari, presso l'Università degli Studi Aldo Moro il 3 aprile 2019.

Venerdì, 25 Gennaio 2019 08:55

Adolescences méditerranéennes : Les romans

Scritto da
001181926   


Marie Darrieussecq
Clèves

Clèves racconta la scoperta dell’amore e della sessualità di una bambina, nella provincia francese, circa trent'anni fa. Marie Darrieussecq descrive un mondo di bambini che cambiano, lontani dagli adulti che non vedono nulla e che, quando vedono, non capiscono nulla. Le tre parti del libro – "Averlo" (il ciclo), "Farlo" (l’amore), "Farlo di nuovo" (l’amore, ancora una volta, ovviamente: una sola volta non è mai abbastanza, specialmente in questo caso) – dettano la temporalità e la drammaturgia del romanzo.

 
 Sanz - Daniela Astor - Couverture    

Marta Sanz
Daniela Astor y la caja negra

In Daniela Astor y la caja negra, due ragazze vivono in un mondo parallelo: Catalina mangia mollica di pane per far crescere le tette, legge di nascosto riviste rosa e si chiude nella sua stanza per giocare con Angelica, la sua migliore amica. Lì si trasformano in Daniela Astor e Gloria Adriano, imitando quelle attrici che, negli anni del destape, del nudo come bene di consumo, stanno creando uno stereotipo che non corrisponde a quello delle loro madri. Tuttavia, la realtà prende una svolta inaspettata che le costringe a decidere chi sono.

 

 Vasta - Tempo materiale - Couverture    

Giorgio Vasta
Il tempo materiale

Il tempo materiale fotografa l’Italia nell'attimo in cui essa perde definitivamente l’innocenza: nel 1978, tre ragazzini si affacciano al mondo. Da Palermo, Nimbo e i suoi amici sentono il vento di Roma nell'annus horribilis della storia repubblicana - le Brigate Rosse e il sequestro Moro - e, disgustati dal provincialismo senza scampo dell'Italia, si scollano lentamente dalla realtà fondando una loro cellula terrorista. Per Nimbo, è l'inizio di una discesa notturna che riproduce in scala tutto il peso tragico di quegli anni. 

 

 Zeniter - Lart de perdre - Couverture    

Alice Zeniter
L’Art de perdre

Attraverso il ritratto di tre generazioni, L'arte di perdere canta l'amore di una famiglia prigioniera di un passato tenace. Naïma si sente francese; per lei l'Algeria è una filastrocca incomprensibile cantata dalla nonna, sono i capelli ricci ereditati da suo padre, nonché la schiera di zii e zie riuniti per i banchetti a base di couscous. Che significa avere un nonno harki? E per quale motivo suo padre non ha mai voluto parlare della sua infanzia e della sua adolescenza? 

Venerdì, 20 Luglio 2018 14:11

Adolescences méditerranéennes : Le programme

Scritto da

Présentation

Notre journée d’études s’organise autour de quatre rencontres entre d’écrivains des différents pays méditerranéens et de critiques universitaires spécialistes de l’extrême contemporain. Ces dialogues visent à croiser les regards sur des récits actuels de jeunesse situés en Algérie, Espagne, France et Italie afin d’offrir une perspective ample et de trouver des cohérences dans la création littéraire la plus récente sans pour autant en réduire les richesses et les diversités. À partir des personnages de romans et des récits plus ou moins autobiographiques, l’adolescence est racontée, dans les œuvres choisies, comme moment clé dans la construction de la personnalité, moment liminaire à la fois de rébellion et de mélancolie. Cette question identitaire articule le passage entre l’intime et le social et permet par ailleurs aux auteurs d’envisager cet âge de changements comme métaphore des transformations historico-politiques des pays méditerranéens dans les années soixante-dix et quatre-vingt.

Les écrivains invités se rejoignent en effet dans leurs portraits d’une époque en pleine mutation et en quête d’identité. L’ouverture au pluralisme démocratique en Espagne, l’indépendance de l’Algérie et l’aube, dans les pays de la rive nord, de ce qu’on appellera plus tard le processus de globalisation dans un contexte d’essor économique configurent des scénarios inédits, catalyseurs des transformations accélérées du tissu social et culturel des deux côtés de la Méditerranée. Ces contextes en mutation s’incarnent dans des héros adolescents à cheval entre deux âges, situés face au dilemme entre l’acceptation problématique et le déni tout aussi problématique de ce qui a été transmis.

De quoi la récurrence, depuis une vingtaine d’années, de la figure du jeune en crise dans le roman méditerranéen est-elle révélatrice ? Nous souhaitons inviter quatre écrivains dont les romans offrent un regard rétrospectif sur une époque à la charnière du siècle et interrogent les valeurs héritées sans pour autant être complétement dépourvus d’une certaine nostalgie: Marie Darrieussecq dépeint la paupérisation culturelle et économique d’une province française délaissée dans Clèves ; Alice Zeniter, avec L’Art de perdre, met des mots sur le silence de la population immigrée de l’Algérie française et explore l’évolution, au fil des générations, de leur rapport aussi bien au pays d’origine qu’à celui d’accueil. Dans le Palerme de Giorgio Vasta, le mécontentement d’une génération de jeunes devient violence aveugle à un moment où l’Italie républicaine changera pour toujours. Marta Sanz, quant à elle, dresse une critique féministe du destape jugé libérateur à l’époque. Ces écrivains, par cette mise en cause de l’héritage transmis, semblent renouveler le geste adolescent dans le but de se réapproprier une époque fondatrice de notre présent. Notre journée d’études se veut ainsi une réflexion sur ce geste de retour à l’adolescence comme âge de mutations et de crises, comme âge de construction identitaire personnelle et collective.


Programme   

 

09.30 - Per un benvenuto: Stefano Bronzini (Direttore LELIA) Grazia Distaso (Coordinatore del dottorato)

09.45 - Rocío Murillo (Bari / Lille),
           Les raisons d’un choix.

10.00 - Yves Baudelle (Lille) et Marie Darrieussecq
           autour de Clèves.

11.30 - Pausa caffé.

12.00 - Carmen Valcárcel (Aut. de Madrid) y Marta Sanz
           sobre Daniela Astor y la caja negra.

13.00 - Pausa prazo.

15.00 - Rocío Murillo (Bari / Lille) et Alice Zeniter
           autour de L’art de perdre.

16.30 - Pausa caffé

17.00 - Enzo Mansueto (poeta) e Giorgio Vasta
           su Il tempo materiale.

18.30 - Marie Thérèse Jacquet (Bari),
           Quelques dernières réflexions en partage.

 

Gli scrittori leggeranno brani delle loro opere.

 


Image de l'affiche : Pino Pascali, 32 mq di mare circa (particolare dell’opera), 1967. Lamiera di acciaio zincato, acqua colorata con blue di metilene. 30 vasche quadrate, cm 110 x 110 x 6,5 ognuna. Roma, La Galleria Nazionale su concessione del Ministero per i Beni e le Attività Culturali. Opera esposta in occasione della mostra "Dialoghi: Pino Pascali e Luigi Ghirri", 2014 – Fondazione Pino Pascali, Polignano a Mare. Ph. Cosmo Laera.